Cette région appelée « Highlands » par les Papous comprend cinq provinces : “Eastern Higlands”, “Simbu”, “Western Highlands”, “Enga” et “Southern Highlands”. Ces hauts plateaux ont été explorés par les Occidentaux dans les années 1930 à 80 et abritent les “hommes-plumes”, dont les parures font rêver tout voyageur !

 

Eastern Highlands (cap. Goroka)
En venant de la côte, Goroka est le point d’entrée des Highlands. On y vient soit en avion, soit en empruntant la très intéressante route depuis Madang ou Lae. Goroka est une ville vivante, située dans un environnement magnifique, inévitable pour le Goroka show (en septembre). Plusieurs villages des environs proposent d’intéressantes découvertes culturelles et la ville est célèbre pour la culture du café.

Séjour conseillé : 1 ou 2 jours.
Points forts : Goroka Show (mi-septembre) / Asaro Mud Men (toute l’année) / villages de producteurs de café (toute l’année) / paysages.

 

Simbu (cap. Kundiawa)
Cette province possède un caractère fascinant, dû autant à ses montagnes acérées et ses vallées profondes qu’au caractère affirmé de ses habitants. On y accède par la route depuis Goroka ou Hagen. Vous profiterez au mieux de cette région à travers des séjours chez l’habitant, ou en guesthouse dans des villages, qui permettront de profiter de magnifiques trekkings et de découvrir la richesse des parures locales. Sans oublier encore une fois le caractère enjoué des Simbu !
Séjour conseillé : entre 2 et 5 jours.
Points forts : ascension du plus haut sommet du pays, le Mont Wilhelm (4509 m. ; trois jours minimum), vie en village, randonnées, parures, festival local en juin.

 

Western Highlands (cap. Hagen)
Si la ville de Mont Hagen représente le bouillonnant centre économique des montagnes centrales, cette province propose certains des plus beaux paysages du pays. Pour en profiter, la province dispose de quelques lodges et guesthouses, d’un centre d’observation d’oiseaux, mais se distingue surtout par son fabuleux (et très suivi) festival : le Hagen Show (mi-août). Cet événement, créé par le gouvernement colonial australien dans les années 50 pour pacifier les tribus, continue aujourd’hui de réunir les différentes ethnies des montagnes pour un concours de parures spectaculaire.
Séjour conseillé : entre 1 et 3 jours.
Points forts : Hagen Show, ornithologie, paysages, activité débordante de Hagen.

 

Enga (cap. Wabag)
Cette petite province, très peu exploitée par le tourisme, reste très secrète et difficile d’accès ; à tel point que l’accès à son très agréable festival (mi-août) se fait le plus souvent depuis Hagen.
Séjour conseillé : 1 ou 2 jours.
Points forts : ornithologie, absence de touristes, Kumul lodge (orchidées et oiseaux de Paradis), Wabag Show.

 

Southern Highlands (cap. Mendi et Tari)
Longtemps considérée, à raison, comme le Far West du pays, oubliée de tout développement, elle vit aujourd’hui un développement accéléré dû à d’immenses projets miniers. La région de Tari, peuplée par les Huli est la plus connue et la plus intéressante, grâce à la richesse de la culture Huli, les « Hommes Perruques ». Les séjours en village, ou en guesthouse, seront d’excellentes occasions de découvrir en profondeur cette culture et ce mode de vie si particulier. La région est également réputée pour l’observation d’oiseaux. Mais, dans cette énorme province, bien d’autres mystères restent à lever.
Séjour conseillé : entre 2 et 5 jours.
Points forts : vie en village, découverte des plus belles parures de Papouasie, culture guerrière des Huli, oiseaux de paradis.