West Sepik Province (cap. Vanimo)
Cette région, pratiquement oubliée du tourisme, possède la seule frontière du pays partagée avec l’Indonésie et représente un point d’accès au pays. Outre cet avantage, elle possède également des spots réputés pour la pratique du surf et quelques points d’intérêts, très peu explorés, dans la jungle. C’est également ici que prend sa source le fameux fleuve Sepik.
Séjour conseillé : découverte en profondeur de régions reculées ou d’activités spécifiques qui nécessite plusieurs jours.
Points forts : spots de surf, entrée terrestre en Papouasie depuis l’Indonésie, calme, peu de voyageurs.

 

East Sepik Province (cap. Wewak)
Cette province est extrêmement riche, avec une longue zone côtière, des montagnes et surtout le fascinant fleuve Sepik. C’est celui-ci surtout qui attire, à juste titre, les voyageurs. Véritable musée des Arts Premiers à ciel ouvert, avec ses immenses Maisons des Esprits, véritables cathédrales des Arts Premiers et ses hommes-crocodiles fascinants sculpteurs. Un voyage sur le Sepik demande engagement et capacité d’adaptation, à cause du manque d’hébergement qui oblige à loger chez l’habitant mais l’expérience, au plus près des papous et au cœur d’une vie très traditionnelle, en vaut largement la chandelle!
Séjour conseillé : de 4 jours à une semaine.
Points forts : le fleuve Sepik et la richesse culturelle de ses populations, la beauté des milieux naturels, le contact avec la population, les possibilités d’aventure.